Le Royaume-Uni prêt à tenter le pari du demi-vaccin pour tenir le choc

A contre-courant de ce que préconisent les laboratoires, le Royaume-Uni entend injecter une première dose de vaccin à un maximum de personnes et attendre, pour la deuxième dose, que les stocks soient à nouveau disponibles.

L'expert•e Claire-Anne Siegrist

L'institution UNIGE