L'Université de Lausanne s'est penchée sur la perception des hommes et des femmes en fonction de leur appartenance religieuse. Interview d'Oriane Sarrasin, chargée de recherche au Laboratoire de psychologie sociale de l'Université de Lausanne et co-organisatrice de la journée "Genre et islamophobie".