Transparences des fonds de campagne

Le fiscaliste Xavier Oberson a reconnu que le niveau de contrôle était "très faible" en Suisse. "Je pense que ce n'est pas très sain, a-t-il poursuivi. Il faut que l'opinion publique puisse se rendre compte d'où vient l'argent".

L'institution UNIGE