Une recherche secoue l’explosion cambrienne

Ça bouge en paléontologie, grâce à une étude qui émane des Universités de Lausanne (Unil) et d’Oxford. Elle remet en question la période connue sous le nom "d'explosion cambrienne", située entre 540 et 500 millions d'années, durant laquelle il est admis que tous les groupes d'animaux sont apparus. D'après les experts lausannois, il ne s'agirait pas d'une explosion, mais d'une déflagration lente…